06/11/2020

Divers

Affiche CSE.PNG

COVID 19 - Cellules de soutien éthique

 Les cellules de soutien éthique du Grand Est restent mobilisées pour répondre à vos saisines. Concrètement, n’hésitez pas à diffuser ce message à vos services afin qu’ils suivent les modalités suivantes :

 - Remplir le formulaire ci-contre

- Envoyer le formulaire à :

 

Suite à la saisine du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) par le ministre des Solidarités et de la Santé, le 1er mars, sur les enjeux éthique face à la pandémie du COVID 19 et à la contribution rendue publique le 13 mars, les Espaces de réflexion éthique régionaux (ERER) ont été incités, en lien avec les ARS et les groupes d’éthique clinique des CHU, à mettre en place des « cellules de soutien éthique ».

Ces cellules de soutien éthique sont composées de personnes provenant de différents champs disciplinaires et reconnues pour leur implication dans la réflexion éthique.

  • Mohammed ABARGIS, Médecin vasculaire, Strasbourg
  • Jean-Louis BONNET, Président Fondation Vincent de Paul, Strasbourg
  • Laurence BOURGUIGNON, Responsable infirmier, Schirmeck
  • Suzanne CASSEL, Vice-Présidente ABAPA Papillons Blancs
  • Christine CHAUTRAND, (Ex)Directrice Vivre chez soi, Strasbourg
  • François CLAUSS, Odontologie pédiatrique, Strasbourg
  • Anne DANION, Pédo-Psychiatre, Strasbourg
  • Yves DURRMANN, Médecin colonel pompier
  • Guy FREYS, Anesthésie Réanimation, Strasbourg
  • Laura GARCIA, Psychologue, Thann
  • Frédéric GRABLY, Psychiatre, Strasbourg
  • Laurence GRANDJEAN, Membre du Bureau de France Assos Santé Grand Est
  • Michel HASSELMANN, Réanimation médicale, Strasbourg
  • Patrick KARCHER, Gériatrie, Strasbourg
  • Patrick LEDEE, Soins palliatifs-Centre d'évaluation et de traitement de la douleur, Mulhouse
  • Laure PESCH, Coordinatrice Site d'appui alsacien Erege
  • Jean-Christophe WEBER, Médecine interne, Strasbourg
  • Edith WERRN, Directrice des opérations Ehpad, Mulhouse

L’objectif de ces cellules est d’apporter un éclairage éthique sur les dilemmes et questionnements que vous (soignants, administrateurs…) rencontrez ou pourriez rencontrer à l’occasion de la prise en charge de patients ou résidents.

 

 

Toutes les actualités :

2018

Divers, Travaux

Couverture rapport 2018.png

Rapport d'activité 2018

L'année 2018 a été particulièrement importante, les 2 espaces éthiques d’Alsace et de Champagne-Ardenne (Ereral et Ereca), ayant fusionné pour ne former plus qu'une seule entité au sein de la grande région : l’Espace de Réflexion Éthique Grand Est (Erege), avec également la collaboration de l’association Eles pour la Lorraine.

Cette réunion voulue par le nouveau découpage régional de la France a permis de fédérer et de rassembler les moyens humains et techniques des 3 territoires générant plus de force et de possibilités d'action que ne le pouvaient chacun isolément.
Pour que les actions puissent rester ancrées au plus près des territoires, les sites historiques sont devenir des sites d'appui de l’Erege. La structure à été modifiée avec l'installation d'un seul bureau pour l'ensemble de l’Erege et le maintien, au niveau des sites, des directeurs et des conseils d'orientation.
Pour permettre un fonctionnement plus fluide et harmonisé, un comité de pilotage composé des directeurs, des présidents de Conseil d'orientation et des collaborateurs de chacun des sites d'appui a également été créé.
Au-delà de cette fusion, 2018 a été marqué par l'organisation des états généraux de la bioéthique, qui précèdent la révision des lois de bioéthique. Ce travail complexe, réalisé en 3 mois seulement, a été fructueux puisque plus de 37 débats publics ont été organisés auprès de quelque 550 citoyens, dont les prises de position
et avis ont été transmises au CCNE. 

Cette activité n'a pas entravé la poursuite des missions habituelles de l’Espace éthique dont le détail figure dans le rapport présenté ci-contre.

Pr Michel Hasselmann,
Directeur de l'EREGE en 2018.

Journée d'étude sur l'épuisement des professionnels du sanitaire et du médico-social

Comme chaque année, le site d'appui alsacien de l'Espace de Réflexion Éthique Grand Est a proposé à tous les membres des comités d'éthique des établissements sanitaires et médico-sociaux, aux personnels et aux étudiants intéressés par les questionnements éthiques d'assister à une journée d'étude composée de conférences et d'un cas d'éthique clinique interactif.
Cette année, c'est le thème de l'épuisement des professionnels du sanitaire et du médico-social qui a été abordé avec les interventions de 

  • Hervé Polesi, Quand le plaisir de soigner disparaît, 
  • Hélène Gebel, Des risques psycho-sociaux au syndrome d'épuisement professionnel, 
  • Martin Kieffer, Le rôle des représentants du personnel et les leviers de l’action syndicale, 
  • Carmen Schroeder, Les rythmes du sommeil.
et un Cas d'éthique clinique. 
08/10/2019

Journées d'études, Travaux