TENSIONS ÉTHIQUES ET RECIT du COVID 19 en MIROIR_Synthèse

 

Equipe :

Synthèse et coordination : Lydie Bichet
Responsables de la recherche : Anne Danion, Nicoletta Diasio, Catherine Allamel-Raffin
Equipe de recherche : Sophie Dibling, Rachel Meyer Marcillat, Laura Schneider, Claire Seewald
Projet accompagné par : Sylvie Bach, Olivier Dury, Jean-Luc Gangloff, Michel Hasselman, Laure Pesch, Marie-Jo Thiel, Mélaine Vo-Dinh

 

Laboratoires et partenaires :

EREGE SIte alsacien

Université de Strasbourg

AHP Archives Henri Poincaré

LINCS Laboratoire interdisciplinaire en études culturelles

CNRS

IUF Institut Universitaire de France

 

 

 

L’objectif de l’étude était d’explorer les effets potentiels des restrictions mises en oeuvre pour lutter contre la propagation de la
pandémie et assurer la sécurité sanitaire de la population auprès de ces quatre groupes d’acteurs – les adolescents et leurs
enseignants, les personnes âgées et les soignants – au lycée et en Ehpad.
La question centrale posée par le programme de recherche était :
Quelles difficultés et quels dilemmes éthiques ces catégories d’acteurs ont-elles rencontrés, de façon commune ou non, lors
de la pandémie et des confinements ? Comment ont-elles fait face aux nombreux « frottements » éthiques qui ont pu surgir ?

Toutes les actualités :

Réflexion autour du port du masque en institutions médico-sociales

Document en PJ ou en  Version numérique

Réflexion pour les professionnels et des familles des Institutions médico-sociales.

Travail des Cellules de soutien éthique de l’Espace de Réflexion Éthique Grand-Est suite à deux saisines de juillet 2021

Par les sites d’appui alsacien et champardennais de l’EREGE

.

 

 

 

25/05/2021

Divers, Travaux

Capture aidant.PNG

Relation aidants professionnels de santé

Webinar sur les proches aidants, co-organisé par France Assos Santé Grand Est et l'EREGE 

Intervenants : Mireille Niclause Weibel, membre de France Assos Santé, Adeline Duchateau, gestionnaire de cas MAIA, Philippe Guillou, médecin généraliste.

Animation par Hélène Gebel, Coordinatrice régionale de l'EREGE

Enjeux éthiques soulevés par la vaccination contre la Covid-19 Opinion du 29 mars 2021

Cette opinion est issue du travail et des réflexions des ERER et du CCNE.

"La levée des contraintes pour les personnes vaccinées résidant en EHPAD, la vaccination des professionnels de santé et l’éventualité de l’instauration d’un « pass sanitaire » sont, un an après le début de la pandémie due au SARS-Cov-2, au coeur des débats. Tous ces sujets soulèvent des interrogations éthiques que le CCNE a souhaité aborder avec la Conférence nationale des espaces de réflexion éthique régionaux (CNERER), dont l’une des missions est de relayer les observations des espaces de réflexion éthique régionaux (ERER), au plus près du terrain. Ce travail est l’amorce d’une réflexion conjointe sur les enjeux éthiques des politiques de santé publique que les deux institutions ont le projet de mener dans les prochains mois." (extrait du communiqué de presse)

18/12/2020

Travaux

Avis Ehpad.jpg

Avis de l’EREGE sur les visites en EHPAD

A l’attention des directeurs.trices d’EHPAD
Texte préparé par la Cellule de soutien éthique lorraine.

Comme à l’occasion du premier confinement, la période actuelle continue à soulever de nombreuses questions éthiques, tout particulièrement en EHPAD. A ce titre, nous souhaitons par cet avis vous faire part de quelques éléments afin de vous accompagner dans votre réflexion.

Enjeux éthiques d’une politique vaccinale contre le SARS COV 2

Le ministre des solidarités et de la santé a saisi le 20 novembre 2020 le CCNE afin qu’il « contribue à la définition d’un cadre éthique sur la politique de vaccination, en particulier sur l’obligation de la vaccination contre la Covid-19, ainsi que sur les questions liées à la possibilité de […] choisir entre plusieurs types de vaccins. »

Dans son opinion , le CCNE rappelle que la réflexion éthique « doit respecter les principes qui fondent l’éthique médicale et les droits fondamentaux de toute personne, notamment l’égalité, l’équité, le respect des principes d’autonomie et de consentement, de bienveillance et de non-nuisance, le rapport entre bénéfice collectif et risque individuel, de justice pour déterminer les conditions d’accès ». Ces principes doivent s’appliquer en dépit du caractère exceptionnel de la pandémie, « car il faut absolument écarter l’idée qu’une « éthique d’exception » pourrait guider la réflexion ».

Cette Opinion du CCNE constitue une première réflexion sur les enjeux éthiques posés à très brève échéance par l’allocation des premiers vaccins.

16/11/2020

Divers, Travaux