Travaux

08/10/2019

Journées d'études

medicaments-sans-ordonnance.jpg

Après-midi d'étude sur les médicaments

Suggérer que le prix des médicaments est à l'origine d'un problème d'accès aux soins, c'est oublier bien d'autres facteurs qui entrent en compte, dans un environnement en profonde mutation. Nous en présenterons quelques aspects sous l'angle éthique.

1. Le médicament : entre traitement du symptôme et traitement du patient, Pr Alain Leon avec des étudiants du deuxième cycle

2. Le coût des médicaments, Christian Saout, membre du collège de la Haute Autorité de Santé 

3. Mésusage des médicaments, Dr Nadine Petitpain spécialiste en Pharmacien à Chu nancy - hopital central

4. Le médicament, nouvelles approches :    

  • Comment vient l'idée d'un nouveau médicament ? Pierre Clavel, Néphrologue
  • Le droit comme garde fou des innovations biomédicales, Olivier Debarge, Pharmacien et Juriste
  • Problèmes éthiques soulevés par les bébés-médicaments, Anne Gilson-Maes, Juriste

Journée d'étude sur la bientraitance et la maltraitance en établissement

Comme chaque année, le site d'appui alsacien de l'Espace de Réflexion Éthique Grand Est a proposé à tous les membres des comités d'éthique des établissements sanitaires et médico-sociaux et aux personnels intéressés par les questionnements éthiques d'assister à une journée d'étude composée de conférences et d'un cas d'éthique clinique interactif.

Programme

Matin
9h30 : Accueil
10h : Violences en institution et bientraitance en situation, Frédéric Mennrath, sociologue
11h : Valeurs et contraintes politico-économiques
    o Sophie Feuerstein, Directrice adjointe des Affaires Médicales et de la Recherche Clinique
    o Jean-Louis Bonnet, Président du Conseil d'Administration de la Fondation Vincent de Paul
12h : Conflits de valeurs
    o Pour les professionnels de la vulnérabilité, Alice Casagrande, Directrice formation et vie associative de la FEHAP
    o Pour les usagers, Rita Leonardi-Thirion, France Assos Santé Grand Est

Après-midi
14h : Le regard canadien, Paul Morin, Directeur de l'École de travail social et directeur scientifique de l'Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux de l'Estrie au Québec
15h : Cas d'éthique clinique. Animation par Dr Patrick Karcher. Discussion avec Alice Casagrande, Pr Anne Danion, Pr Michel Hasselmann, Paul Morin

Après-midi d'étude sur l'annonce du diagnostic

"L’annonce correspond à un temps d’assimilation par le patient des contraintes et limitations que son état médical occasionne ou va occasionner à plus ou moins long terme. Dans ce contexte, le choc psychique peut limiter les capacités anticipatrices du patient. (...)" Par ailleurs, "le médecin de premier recours se trouve souvent devant des situations où sa tâche est complexe, du fait de la grande variété de présentation des situations cliniques qui ne se prêtent pas immédiatement au modèle d’annonce préconisé." (HAS, février 2014)

Mais quel est donc ce modèle d'annonce préconisé ? Qu'il soit respecté ou non, nous verrons certains exemples typiques, comment le patient peut-il entendre le diagnostic ? Dans certaines situations (grossesse, cancer), l'acceptation peut être particulièrement difficile.

Il convient donc de s'interroger sur la dimension éthique de l'annonce du diagnostic.

Programme de la demi-journée :

• Règles et dispositifs de l’annonce de diagnostic, quand les mots comptent, Patrick Marx Conseiller Direction de la qualité, de la performance et de l’innovation ARS Grand Est

• Conflictualité éthique autour de l’annonce d’un diagnostic, Anne Danion-Grilliat PU-PH de psychiatrie

• Qui vous a donné le droit de me condamner (à mort) ?, Martine Derzelle Psychologue-Psychanalyste, Docteur en psychanalyse

• L'annonce qui échappe, Alain Leon PU-PH d'anesthésie-réanimation

• L'annonce en gynécologie-obstétrique, Catherine Rongières

26/06/2018

Conférence

Logo-Support.-Dont-punish-e1495524038695.jpg

Pour une autre politique des drogues ?

Dans le cadre de la Journée Mondiale du Support « Don’t Punish », une campagne mondiale visant à promouvoir d’autres politiques des drogues qui mettent la priorité sur la santé publique et les droits humains, l’Espace de Réflexion Éthique Grand Est et l’association Ithaque organise une nouvelle conférence, autour de deux experts. 

Christian Ben Lakhdar est docteur, HDR, en sciences économiques et maître de conférences en économie à l’université catholique de Lille. Son laboratoire de rattachement est le LEM (UMR CNRS 8179). De 2005 à 2009, il a travaillé à l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies.
Membre du Haut Conseil de la Santé Publique, il est aussi membre du Conseil Scientifique de l’INPES et de l’OFDT. Christian Ben Lakhdar est l’auteur de nombreux articles scientifiques portant sur les déterminants socio-économiques des comportements toxicomaniaques et sur l’évaluation des politiques publiques de contrôle des drogues licites et illicites.

Alexandre Feltz est Docteur en médecine diplômé de la faculté de médecine de Strasbourg en 1991. Spécialiste de Médecine générale installé dans le quartier populaire de la gare de la ville de Strasbourg depuis 1993, il est chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Strasbourg depuis 1997 et Président du syndicat MG France en Alsace depuis 2006. 
Élu local depuis 2008 issu de la société civile, Alexandre Feltz est adjoint au maire de la ville de Strasbourg et conseiller de l’Eurométropole de Strasbourg. Très engagé dans la prise en charge des usagers de drogues, il a ouvert une des premières microstructures médicales dans son cabinet de médecine généraliste en 1999. 
Il a développé dans le cadre de son mandat, une politique municipale de réduction des risques pour les usagers de drogue, unique en France. Il est notamment le porteur politique de la salle de consommation à moindre risque de la ville de Strasbourg : Argos. 
Enfin, Alexandre Feltz est favorable à la refonte de la loi de 1970 sur les drogues. Il milite pour la dépénalisation des usagers de drogue notamment des utilisateurs de cannabis.

25/05/2018

Conférence

logoAN.jpg

Fin de vie, ouvrons le débat

Dans le cadre des Etats généraux de la bioéthique, la députée Martine Wonner a donné la parole à :Michel HASSELMANN, Directeur de l'Espace de Réflexion Ethique Grand Est (EREGE) et PU-PH émérite de réanimation médicale.

  • Michel HASSELMANN, Directeur de l'Espace de Réflexion Ethique Grand Est (EREGE) et PU-PH émérite de réanimation médicale.
  • Hélène GEBEL, Ingénieure de recherche de l'EREGE
  • Emmanuel HIRSCH, Professeur d'éthique médicale, Université Paris-Sud-Paris-Saclay.
  • Bernard JEANBLANC, Cardiologue, chef de service d’une unité pour polyhandicapés et d’une unité de vie spécialisée pour les « pauci-relationnels » à la Maison de Santé Bethel
  • Laurent CALVEL, Chef de service des soins palliatifs aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
  • Et avec la présence de Monsieur Yves BUR, Maire de Lingolsheim.

Retrouvez l'intégralité du débat sur https://www.youtube.com/watch?v=UpqjWLlZa8U&feature=youtu.be

(Géo)Politique des drogues

L’Espace de Réflexion Ethique Grand Est (EREGE) et l’association Ithaque en charge de l’accueil, de la prévention et du soin toutes addictions, organisent un cycle de 4 conférences en 2018 autour de la question des drogues et plus globalement du problème de l’addiction, pour tenter d’apporter des ébauches de réponses au débat en cours. 

Pour la première conférence, René Stamm et Jean-Maxence Granier nous ont parlé de la (géo)politique des drogues en Suisse et en France.

René Stamm a travaillé à l’office fédéral des drogues en Suisse et intervient actuellement avec le Groupe Pompidou au Conseil de l’Europe, il introduira le propos en prenant appui sur son expérience autour de la question de la mise en place des politiques de drogue au niveau national et de ses spécificités.

Jean-Maxence Granier traitera quant à lui de l’enjeu des politiques publiques en matière de drogues et de ses évolutions en cours. Il est directeur et fondateur de Think-Out, qui est une agence Marques et Médias. Il est également co-auteur de différents articles ayant pour sujet la question des drogues et des politiques menées actuellement les concernant.

29/03/2018

Rencontres

Documents

Capture.JPG

Forum ouvert de bioéthique

Dans le cadre de la révision des lois de bioéthique et de la consultation lancée par le Conseil Consultatif National d’Ethique (CCNE), l’Espace de Réflexion Ethique Grand Est (EREGE) et la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) Grand Est, ont mis en place un forum ouvert de bioéthique en collaboration avec l’ARS Grand Est.

Deux thèmes ont été abordés :

- Quelle solidarité voulons-nous en matière de santé ?
Comment prendre en compte l’autonomie des personnes âgées ou en situation de handicap ? Quelles règles pour le don d’organes ? Différents ateliers permettront d’interroger notre solidarité sur des sujets médicaux et médico-sociaux importants.
- Quelles technologies pour la médecine de demain ?
Accepteriez-vous d’être opéré par un robot ? La télémédecine est-elle une solution aux déserts médicaux ? Différents ateliers donneront l’opportunité de réfléchir aux impacts des nouvelles techniques médicales, telles que l’intelligence artificielle et la médecine prédictive, sur notre façon de soigner et d’être soigné.

Janvier-Mars 2018

Rencontres