Août 2021

Divers

giec web petit.jpeg

Quels liens entre santé et environnement (GIEC) ?

Le groupe 1 du Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) vient de publier la première partie de son 6ème rapport, dont l’intégralité est prévue pour 2022.

Quels sont les liens entre santé, réchauffement climatique, et environnement ? Quels sont les enjeux de santé publique dans un contexte de changement climatique ? Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique sur notre santé et sur la biodiversité ? Comment adapter progressivement notre système de santé et notre rapport au monde à un réchauffement de l'évolution duquel on ne comprend pas encore véritablement toutes les intrications ? 

Plus personne n'ignore aujourd'hui que la santé humaine dépend de l'environnement, du climat et des conditions météorologiques. À la lecture du rapport du GIEC, les motifs d'inquiétude ne manquent pas. Les risques sanitaires sont multiples et encore mal évalués du fait de leur complexité :

De plus,  le changement climatique va venir accroitre les inégalités sociales de santé. En effet, le climat interviendra sur la santé publique différemment selon que l’on soit dans un pays riche ou un pays dit «  en développement ». A la lumière de la pandémie que nous traversons, nous constatons qu’au sein d’un même pays les inégalités sont criantes. Le virus ne touche pas tout le monde de la même manière, et les mesures prises contre le virus ont des conséquences qui, elles non plus, n’impactent pas tous les groupes de population de la même manière. Il en ira certainement de même avec les conséquences directes et indirectes du réchauffement climatique, par exemple, les canicules, qui seront de plus en plus nombreuses et ne tuent déjà pas de manière indifférenciée. Les plus âgés, les personnes seules, ceux qui ont un logement mal isolé, ceux qui vivent dans des grandes villes peu végétalisées, seront les plus vulnérables et, sans aucun doute, les plus touchés.

L’objectif n’est certes pas de verser dans un catastrophisme démesuré, mais il n’est pas non plus de se contenter d’un optimisme fier ou d’un déni qui confine à l’absurde. Car même si nous sommes encore grandement ignorants sur le sujet, nous ne pouvons ignorer les signaux d’alarme inquiétants qui s’empilent et s’accroissent. Si l’avenir ne se prévoit pas, en tout cas, il se prépare.

 

Comment ?

Nous ne sommes pas face à une fatalité d’ordre biologique, nous pouvons donc faire des choix en réfléchissant à des réponses en matière de santé, d’urbanisme, de société.

« Nous sommes condamnés à vivre dans l’incertitude,

ce qui ne signifie pas que nous devions nous contenter de l’ignorance »

Robert KANDEL, climatologue

Amandine Andruchiw 12-08-2021

Nos partenaires

ars chu univreims

Ressources documentaires Ressources Documentaires

'
08/10/2021

Procréation

Articles

Pr René Frydman. Il faut prendre la lutte contre l’infertilité à bras-le-corps

Article à disposition à l'Erege
Type : Articles
Langue : Français
Source : Le Quotidien du Médecin
06/10/2021

COVID19

Documents téléchargeables

Avis du Conseil scientifique - Projet de loi "Vigilance sanitaire"

Téléchargez le fichier
Type : Documents téléchargeables
Langue : Français
Source : Conseil scientifique Covid-19
05/10/2021

COVID19

Documents téléchargeables

Avis du Conseil scientifique - Une situation apaisée : quand et comment alléger ?

Téléchargez le fichier
Type : Documents téléchargeables
Langue : Français
Source : Conseil scientifique Covid-19
26/09/2021

COVID19

Documents téléchargeables

Avis - "Communication scientifique en situation de crise sanitaire : profusion, richesse et dérives"

Téléchargez le fichier
Type : Documents téléchargeables
Langue : Français
Source : COMETS

qui sommes nousQui sommes-nous ?

Erege

L'EREGE a pour vocation de susciter et de coordonner les initiatives en matière d’éthique dans les domaines des sciences de la vie et de la santé. Il assure également des missions de formation, de stimulation de la recherche, de documentation et d’information en partenariat avec les structures existantes. Il doit avoir une fonction d’observatoire des pratiques éthiques dans les domaines des sciences de la vie et de la santé, de promotion du débat public et de partage des connaissances dans ces domaines.

qui sommes nousNous contacter

Pour contacter l'Erege renseignez le formulaire ci-dessous
ou appelez le 03 26 78 70 30