Travaux

13/05/2020

Journées d'études

Documents

Capture 13.05.20 journée annulé.PNG

Journée de réflexion : Vulnérabilités en soins critiques en Médecine d'Urgences et en Réanimation - Reims

Lieu :

Institut Régional de Formation CHU Reims (Hôpital Maison Blanche)

45 rue Cognacq-Jay 51000 REIMS

 Cette journée s'adresse aux médecins, internes, personnel paramédical principalement, mais est aussi ouvert à toutes personnes souhaitant approfondir les enjeux éthiques autour de ce sujet.

Entrée libre

Inscription en ligne

ou rfrancois@chu-reims.fr

ou 03.26.78.70.30

 

 

Programme

  • La médecine de tri : réflexion éthique en Médecine d’Urgence
  • Dilemme : Admission – Non admission en Réanimation
  • La place des parents pour les décisions en Réanimation Néonatale
  • Discussion éthique autour de la limitation des moyens de suppléance en Réanimation
  • La place d’une psychologue auprès des patients et de leur famille en Réanimation
  • Le patient en éveil de coma. La complexité de la relation Soignant-Soigné
  • Mon métier, hier en Réanimation
  • Coopération et règles du métier de l'équipe en Réanimation : un rempart contre les dérives du soin
  • Expériences de mort imminente après ressuscitation

 

Avec la participation de :

  • Pascal Bilbaut, Strasbourg
  • Jean-Pierre Graftieaux, Reims
  • Hélène Lacour,  Soissons
  • François Lallier,  Reims
  • Alain Leon, Reims
  • Odile Noizet-Iverneau,  Reims
  • Julien Pottecher, Strasbourg
  • Mireille Sigal, Reims

 

 

 

06/03/2020

Conférence

Documents

Image débat soirée D Martz.jpg

Soirée Vieillir comme le bon vin - Pour une vieillesse effervescente ou pétillante

De 18h30 à 20 h

Villa douce, 9 boulevard de la Paix, 51100 REIMS

Ouvert à tous

Inscription souhaitée : rfrancois@chu-reims.fr

En vieillissant, le vin subit une transformation. Pourquoi il s'épanouit ou au contraire s'altère ? Alors s'agissant des êtres humains, serait-ce le même débat ?

La vie, et le vieillissement, son corollaire obligé, débute sur un terrain : on naît quelque part, on ne choisit pas son histoire, mais on peut agir sur son destin. Subir, au risque de mal grandir et donc, de mal vieillir. Se saisir de sa condition et se bonifier. Cela suffit-il pour bien vieillir ? Tout n'est pas joué à trois ans ni à dix, ni à vingt... Les accidents, les rencontres se greffent sur le pied d’origine. Heureuses ou malheureuses, elles incisent le cep… alors la vie, tel le vin, va se sublimer, s’épanouir, ou au contraire tourner, s'oxyder, s'altérer.

Il faut être attentif à ne pas gaspiller un des éléments essentiels : le temps. Temps compté avec son cortège de souvenirs, de regrets, de remords. Temps présent, de ce qui passe, transforme : maturation, part des anges… et conservation à l’abri des maladies et des pollutions.

Avec les interventions de Michel Billé, Alexandre Cattier, Thierry Delcourt, Didier Martz, José Polard et Jean-Pierre Graftieaux

30/01/2020

Journées d'études

Documents