Travaux

05/02/2021

Colloque

Eurocos Dijon 720x340.jpg

Les enfants et les jeunes à l’épreuve d’une pandémie

 

Bulletin d’inscription obligatoire à retourner par mail ou à : Euro Cos Humanisme & Santé Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 1, place de l’Hôpital – 67091 STRASBOURG Cedex - France

Les inscriptions ne seront prises en compte que si elles sont accompagnées du montant total de l’inscription.

Règlement :

  • par chèque bancaire, chèque postal, mandat postal au nom d’Euro Cos - libellé en euros
  • ou par virement : Banque Nationale de Paris - Agence de Lingolsheim. n° de compte : 30004-02239-00010003253/35

 

Après les journées d’octobre 2020 à Strasbourg qui se sont très bien déroulées, les prochaines rencontres « Santé Société Georges Canguilhem » se dérouleront à Dijon le 5 février 2021 toujours sur le thème « les enfants et les jeunes à l’épreuve d’une pandémie ! », mais en visioconférence.

Les enfants et les jeunes, confrontés au confinement et à ses suites, ont vécu à leur façon, cette épreuve singulière qui impactera probablement leur devenir.
 
C’est pourquoi, Euro Cos Humanisme & Santé et Le Laboratoire LIR3S « Société, Sensibilités, soins » avec l’Espace Éthique Bourgogne-Franche-Comté proposent, le 5 février 2021, Les Rencontres Santé et Société Georges Canguilhem, qui seront pour les professionnels, chercheurs et étudiants,
un moment de réflexions et de partage, afin de mieux comprendre, et de pouvoir se projeter dans un futur qui reste à construire.
Parution Février 2021

Journées d'études

Documents

Image 02.02.21.png

Pandémie : documents-repère professionnels de santé

Un document-repère pour soutenir l'engagement et la réflexion des professionnels

 
Rédigé à la demande de Brigitte Bourguignon
Ministre déléguée en charge de l'autonomie auprès du Ministre des solidarités et de la santé
 
Par Fabrice Gzil
Responsable du pôle réseaux et observatoire, Espace de Réflexion Ethique d'Ile-de-France

Pendant la pandémie et après.

Quelle éthique dans les établissements acceuillant des citoyens âgés ?

La crise sanitaire justifie, certes, une vigilance éthique particulière, mais non pas une éthique d’exception. Elle fait naître des questionnements inédits. Elle conduit la réflexion éthique à se réinventer...

Sommaire

  1. Lutter contre le virus sans renoncer à accompagner de manière globale et personnalisé
  2. Favoriser autant que possible l’information, l’expression  et le libre choix des résidents
  3. Préserver les liens et la confiance avec les familles
  4. Réduire au maximum les contraintes et les restrictions de liberté
  5. Prendre en compte les spécificités des personnes ayant des troubles neurocognitifs
  6. Accompagner  les mourants, honorer les défunts, prendre soin des endeuillés
  7. Soutenir les collègues, prendre soin des équipes
  8. Privilégier les décisions fondées sur des savoirs, collégiales et associant les usagers
  9. Assumer ses responsabilités dans un contexte anxiogène et incertain
  10. Préserver un espace pour la pensée et inscrire le questionnement éthique dans la durée
Du 25 au 30 janvier 2021

Travaux

Documents

Logo Forum Européen de Bioéthique.jpg

Forum Européen de Bioéthique

Edition 2021 du Forum Européen de Bioéthique :
La bioéthique en temps de crises

Pendant toute une semaine, nous discuterons de la bioéthique en période de crise. Nous tenterons de métaboliser toutes ces interrogations et ces points de suspension que la crise a générés et continue de produire.

En visioconférence

Programme complet

La bioéthique en temps de crises

" La France, ainsi qu’une bonne partie des pays du monde, a adopté des mesures collectives fortes et contraignantes afin de limiter la mortalité des personnes les plus vulnérables et d’éviter aux médecins d’avoir à choisir ou trier les patients à réanimer qui se présentent aux urgences. L’épidémie de la COVID-19 nous incite donc à réfléchir sur la manière dont le médecin, le politique et la société priorisent et décident qui il faut sauver."

Animation d'une table ronde avec :

  • Alain Leon, Directeur Espace de Réflexion Ethique Grand Est et site Champardennais de l'EREGE,

                          Anesthésiste Réanimateur    

  • Pierre Diemunsch, Anesthésiste Réanimateur, CHRU Strasbourg
  • Véronique Fournier, Médecin de Santé Publique et Cardiologue
  • Michel Hasselmann, Directeur site alsacien EREGE

"Faire vivre ou laisser mourir"

07/01/2021

Conférence, Colloque, Rencontres

image_2091284_20201121_ob_358d66_11.jpg

projection débat " La face cachée des énergies vertes"

Séminaire d'actualité organisé par les axes Environnement et RSE-O de l'ISJPS

(Organisatrices : Élodie Bertrand, Kathia Martin-Chenut, Camila Perruso)

 

Projection-débat

« La face cachée des énergies vertes »

Le 7 janvier 2021 17h30-19h30 

 

avec Guillaume Pitron et Jean-Louis Pérez ( réalisateurs)

Leslie -Anne Duvic-Paoli ( juriste)

Franck Aggeri ( économiste)

Rémi Beau (philosophe)

détails et lien zoom en pièce jointe. 
CNRS et Institut des sciences juridiques et philosophiques de la Sorbonne.
Technologies vertes mais polluantes, recyclage impossible… : cette vaste enquête menée à travers le monde révèle les effets pervers des solutions propres pour parvenir à la transition énergétique.

Face au changement climatique, de nombreux pays se sont engagés dans la transition énergétique. Depuis la COP21 qui a fixé en 2015 d'exigeants objectifs de réduction des gaz à effet de serre, les énergies vertes ont le vent en poupe. La voiture électrique est ainsi devenue la mascotte de cette révolution technologique. Mais les constructeurs restent discrets sur le bilan carbone de leurs automobiles fièrement estampillées ZE ("zéro émission"). Car non seulement elles consomment une électricité pas toujours propre mais, comme les panneaux solaires et les éoliennes, elles sont gourmandes en métaux rares (néodyme, cérium, cobalt, lithium, etc.) dont l'extraction cause des ravages à l'autre bout du monde. Pour que l'air de nos centres-villes s'allège en particules fines, la pollution est délocalisée à l'abri des regards, dans des pays émergents qui espèrent tirer profit de leurs minerais, sans égard pour leurs habitants. En Chine, par exemple, championne des métaux rares, dans la province de l’Heilongjiang, un tapis de poussière toxique recouvre les régions agricoles, arrachant les paysans à leur terre, provoquant des cancers et faisant des mineurs les "gueules noires" du XXIe siècle. 

Jusqu'au 18 janvier 2021

Divers